jeudi 17 mai 2012

L'UNIFORME

-->

Les colis viennent d’arriver et toutes mes collègues sautillent autour, impatientes de les ouvrir. Je suis vendeuse pour une marque de prêt-à-porter haut de gamme et nous venons de recevoir nos nouveaux uniformes.


Nous ouvrons les paquets et nous nous répartissons les vêtements. Résultat : le pantalon me fait une fourche et les jambes un peu en cloche flottent à dix centimètres du sol. Le tee-shirt sans manches me rappelle que j’aurais dû me raser les aisselles il y a quelques jours et la veste aux manches kimono a des trous sous les bras.


Nous observons ce détail avec inquiétude. Il doit y avoir une erreur ! Toutes nos vestes sont trouées au même endroit, c’est fou quand même !

Mais non, pas du tout. C’est pour aérer nos dessous de bras, éviter les auréoles. Et apparemment aussi pour exhiber nos aisselles aux clients. Ca c’est du haut de gamme !